La liste des projets de recherche et/ou de développement présentée sur cette page est en cours de réalisation.

Avis aux coordinateur.trice.s de projets : contactez-nous si vous souhaitez avoir une page de présentation de votre projet sur ce site.

 

 

 

Projets en cours

 

REUNIR-AF

Coordination : APCA et Afac-Agroforesteries / 2018-2021

Réseau des conseillers et opérateurs agroforestiers - Le Réseau National pour l’Agroforesterie (REUNIR-AF) vise à améliorer la prise en compte des différentes formes d’agroforesterie dans les  politiques agricoles et d’aménagement, et d’accompagner le déploiement et l’appropriation  de  ces  politiques  par  les  agriculteurs  ainsi  que  par  les  opérateurs  et  conseillers  de  terrain. REUNIR-AF vise aussi à assurer l’animation régionale et nationale du Concours des pratiques d’agroforesterie.

Site du projet

 

RESP'HAIES

Coordination : Afac-Agroforesteries / 2019-2021

Le projet de recherche et développement RESP’HAIES (CASDAR RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES ) a démarré en janvier 2019 et porte spécifiquement sur la thématique des haies. Afin de favoriser l’intégration des haies dans les systèmes de production pour leur durabilité, RESP’HAIES vise à produire des outils et des connaissances pour équiper les professionnels qui agissent, conseillent et forment les agriculteurs et les futurs agriculteurs, ainsi que les gestionnaires territoriaux sur la thématique de la haie.

Pour en savoir plus

 

BOUQUET

Coordination : ITAVI / 2018-2021

Projet CASDAR. Pour l'évaluation de la multifonctionnalité des parcours de volailles.

Pour en savoir plus

 

PotA-GE

Coordination : INRA (UMR SILVA) / 2017-2021

PotA-GE (Evalué les Potentialités de l'Agroforesterie dans le Grand-Est de la France) est un projet financé par l'ADEME sur la période 2017 - 2021 dans le cadre de l'appel GRAINE : Gérer, produire et valoriser les biomasses : Une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique

Dans un contexte européen où l’agroforesterie apparaît comme une voie de diversification des exploitations agricoles, l’objectif général du projet PotA-GE est d’évaluer les potentialités des plantations agroforestières à l’échelle de la région française Grand-Est sur la base d’indicateurs socioéconomiques et biophysiques. Le projet est composé de cinq lots en interactions : les lots 2 et 3 renseigneront respectivement les indicateurs biophysiques / environnementaux à l’échelle parcellaire (coordination UMR Silva) et les indicateurs socioéconomiques à l’échelle du système d’exploitation (coordination chambres d’agriculture de l’Aube et des Vosges) en se basant sur le réseau de plantations agroforestières du Grand-Est recensé dans le cadre du lot 1. Le lot 4 (coordination UMR LAE) intégrera les informations collectées par les lots 2 et 3 dans la plateforme de modélisation MAELIA pour évaluer par simulation des scénarios de déploiement de l’agroforesterie à l’échelle du territoire. Enfin, le lot 5 se chargera de synthétiser les résultats des lots 2, 3 et 4 et de diffuser les résultats auprès des acteurs des filières (agriculteurs, forestiers) et via la formation.

Site du projet  -  Communications autour du projet

 

Projets terminés

 

AGFORWARD

Coordination : Cranfield University (UK) / Période : 2014-2019

Projet de recherche européen, qui réunit deux institutions internationales et plus de 23 universités et organismes de recherche et d’agriculture, de toute l’Europe. L'objectif de ce projet est de faire un état des lieux de l'agroforesterie en Europe, d'avancer sur les questions prioritaires de chaque grands types d'agroforesterie européenne et d'appuyer les politiques publiques pour développer l'agroforesterie en Europe.

Site du projet

SAFE

Coordination : INRA (UMR SYSTEM) / Période : 2002-2005

Le projet SAFE (Silvoarable Agroforestry For Europe) a été le premier programme de recherche européen sur le thème de l’agroforesterie associant arbres et cultures. Ses objectifs étaient (1) de mieux connaître le potentiel et l’efficacité des systèmes agroforestiers, (2) de prédire l'impact de l'adoption de ces systèmes sur les exploitations agricoles européennes, et le succès possible de cette adoption pour certaines régions Européennes, et (3) de roposer un cadre réglementaire unique Européen pour la prise en compte de ces pratiques.

Site du projet - Lien vers la synthèse finale du projet