La liste des projets de recherche et/ou de développement présentée sur cette page est en cours de réalisation.

Avis aux coordinateur.trice.s de projets : contactez-nous si vous souhaitez avoir une page de présentation de votre projet sur ce site.

 

 

 

Projets en cours

 

MOCA

Coordination : GRAB / 2021-2024

Le projet CasDAR MOCA ( Méthodes et Outils pour la Conception en Agroforesteries) vise à développer avec et pour les agriculteurs, apprenants et conseillers, une démarche d’aide à la conception et à l'évaluation ex ante de systèmes agroforestiers pour s’assurer à terme de leur durabilité. Les outils développés faciliteront le suivi des projets sur le terrain par les opérateurs et les agriculteurs eux-mêmes.

Action 1 : Démarche de co-conception et définition des contraintes & opportunités du projet

Action 2 : Développement de l’outil ECOAF / DIAFnostic

Action 3 : Outils d'évaluation multicritère de SAF et référentiels

Action 4 : Intégration de la démarche et des outils, tests & déploiement

Action 5 : Coordination et vie du réseau

Démarrage du projet : décembre 2020.

Partenaires : GRAB, INRAE (UMR BioForA, UERI Gotheron, UMR Ecodéveloppement), UniLasalle, Agroof, CFPPA de Die, Chambre d'agriculture de l'Hérault

 

ADRENOME

Coordination : FD CIVAM Gard / 2019-2023

Le projet ADRENOME (Agroforesterie, DEveloppement, Recherche et ENjeux en Occitanie MEditerrannéenne) vise à développer l'agroforesterie dans le contexte méditerranéen de l'Occitanie (ex-région Languedoc-Roussillon).

Pour en savoir plus

 

BOUQUET

Coordination : ITAVI / 2017-2020

L’accès à un parcours extérieur est incontournable pour les élevages de volailles Label Rouge, Biologiques ou plus largement plein air. Au-delà de cette obligation réglementaire, le parcours doit être considéré comme partie intégrante du système de production avicole. L’aménagement de cet espace permet de répondre à de nombreux besoins. Si le bien-être des animaux est souvent mis en avant, le parcours peut apporter bien plus : aspects environnementaux, réponses aux attentes sociétales, bénéfices économiques, bien être de l’éleveur,etc. Ce projet CASDAR vise à rendre compte des services pouvant être rendus par un parcours de volailles. Il est issu d’une étroite collaboration entre les différents acteurs du monde avicole : éleveurs, techniciens, conseillers et chercheurs. Son objectif est notamment de proposer aux éleveurs et techniciens une méthode d’évaluation pratique et simplifiée des bénéfices apportés par les parcours.

Pour en savoir plus

 

REUNIR-AF

Coordination : APCA et Afac-Agroforesteries / 2018-2021

Réseau des conseillers et opérateurs agroforestiers - Le Réseau National pour l’Agroforesterie (REUNIR-AF) vise à améliorer la prise en compte des différentes formes d’agroforesterie dans les  politiques agricoles et d’aménagement, et d’accompagner le déploiement et l’appropriation  de  ces  politiques  par  les  agriculteurs  ainsi  que  par  les  opérateurs  et  conseillers  de  terrain. REUNIR-AF vise aussi à assurer l’animation régionale et nationale du Concours des pratiques d’agroforesterie.

Site du projet

 

RESP'HAIES

Coordination : Afac-Agroforesteries / 2019-2021

Le projet CASDAR RESP’HAIES (RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES ) a démarré en janvier 2019 et porte spécifiquement sur la thématique des haies. Afin de favoriser l’intégration des haies dans les systèmes de production pour leur durabilité, RESP’HAIES vise à produire des outils et des connaissances pour équiper les professionnels qui agissent, conseillent et forment les agriculteurs et les futurs agriculteurs, ainsi que les gestionnaires territoriaux sur la thématique de la haie.

Pour en savoir plus

 

PotA-GE

Coordination : INRAE (UMR SILVA) / 2017-2021

PotA-GE (Evalué les Potentialités de l'Agroforesterie dans le Grand-Est de la France) est un projet financé par l'ADEME sur la période 2017 - 2021 dans le cadre de l'appel GRAINE : Gérer, produire et valoriser les biomasses : Une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique

Dans un contexte européen où l’agroforesterie apparaît comme une voie de diversification des exploitations agricoles, l’objectif général du projet PotA-GE est d’évaluer les potentialités des plantations agroforestières à l’échelle de la région française Grand-Est sur la base d’indicateurs socioéconomiques et biophysiques. Le projet est composé de cinq lots en interactions : les lots 2 et 3 renseigneront respectivement les indicateurs biophysiques / environnementaux à l’échelle parcellaire (coordination UMR Silva) et les indicateurs socioéconomiques à l’échelle du système d’exploitation (coordination chambres d’agriculture de l’Aube et des Vosges) en se basant sur le réseau de plantations agroforestières du Grand-Est recensé dans le cadre du lot 1. Le lot 4 (coordination UMR LAE) intégrera les informations collectées par les lots 2 et 3 dans la plateforme de modélisation MAELIA pour évaluer par simulation des scénarios de déploiement de l’agroforesterie à l’échelle du territoire. Enfin, le lot 5 se chargera de synthétiser les résultats des lots 2, 3 et 4 et de diffuser les résultats auprès des acteurs des filières (agriculteurs, forestiers) et via la formation.

Site du projet  -  Communications autour du projet

 

MOBIDIF

Coordination : Agrof'Ile / 2020-2022

Le projet MOBIDIF (MObiliser la BiodIversité pour atteindre la multiperformance des exploitations agricoles en Ile-de-France) est un projet CASDAR qui vise à évaluer l'intérêt de la biodiversité cultivée et spontanée dans les exploitations agricoles franciliennes pour l'amélioration de leurs performances agronomiques, socio-économiques et environnementales.

Fiche projet

 

MYCOAGRA

Coordination : Chambre d'Agriculture de Dorgogne / 2017-2020

Le projet MycoAgra (Intérêt de la MYCOrhization dans les pratiques AGRicoles et d’Agroforesterie) est un projet CASDAR qui apour objectif de promouvoir l'intérêt des symbioses mycorhiziennes dans les pratiques agricoles. Porté par la Chambre d’agriculture de la Dordogne,  il met en œuvre un partenariat entre la recherche fondamentale (INRAE de Dijon, MNHN, UniLasalle), des agriculteurs innovants (réseau BASE), des spécialistes de l’expérimentation (CTIFL, Station de la Noix de Creysse)  et  l’enseignement agricole (3 lycées agricoles impliqués).

Site du projet

 

SALSA

Coordination : INRAE / 2018-2020

Les systèmes agroforestiers (SAF) intégrant des lignes d’arbres alternées avec des interlignes cultivées sont susceptibles de présenter une grande diversité fonctionnelle, notamment grâce à la présence sous les arbres d'une bande (nommée ici LSA pour linéaires sous-arborés) de végétation majoritaiement herbacée, spontanée ou semée, un espace non cultivée. L’influence de la diversité végétale (intra- et interspécifique)  du LSA, et de  ses modalités de gestion, sur la qualité du sol, et notamment ses composantes biologiques, ainsi que les performances de la culture dans l’interligne cultivée est un domaine quasiment vierge, que ce projet se propose d’explorer dans deux dispositifs expérimentaux (DIAMs et Restinclières).

Le projet SALSA (Les systèmes agroforestiers et leurs linéaires sous-arborés - leviers des interactions entre biodiversité végétale et souterraine pour le partage des ressources sous contrainte hydrique) est un projet financé par le département AgroEcoSystem d'INRAE, coordonné par l'UMR Eco&Sols et qui associe les UMR EMMAH, CEFE et SYSTEM.

Pour en savoir plus

 

Projets terminés

 

AGFORWARD

Coordination : Cranfield University (UK) / Période : 2014-2019

Projet de recherche européen, qui réunit deux institutions internationales et plus de 23 universités et organismes de recherche et d’agriculture, de toute l’Europe. L'objectif de ce projet est de faire un état des lieux de l'agroforesterie en Europe, d'avancer sur les questions prioritaires de chaque grands types d'agroforesterie européenne et d'appuyer les politiques publiques pour développer l'agroforesterie en Europe.

Site du projet

SAFE

Coordination : INRA (UMR SYSTEM) / Période : 2002-2005

Le projet SAFE (Silvoarable Agroforestry For Europe) a été le premier programme de recherche européen sur le thème de l’agroforesterie associant arbres et cultures. Ses objectifs étaient (1) de mieux connaître le potentiel et l’efficacité des systèmes agroforestiers, (2) de prédire l'impact de l'adoption de ces systèmes sur les exploitations agricoles européennes, et le succès possible de cette adoption pour certaines régions Européennes, et (3) de roposer un cadre réglementaire unique Européen pour la prise en compte de ces pratiques.

Site du projet - Lien vers la synthèse finale du projet

SMART

Coordination : AFAF et GRAB / 2014-2017

De 2014 à 2017, le projet SMART a développé des connaissances sur les associations agroforestières entre arbres fruitiers et cultures légumières, en s’appuyant sur un réseau de parcelles en France. Ce projet a associé 16 partenaires de la recherche, du développement et de la formation et a reçu le soutien du Compte d’Affectation Spécial Développement Agricole et Rural (CASDAR) géré par le Ministère chargé de l’agriculture.

Un des acquis de ce projet est la création d’un réseau de producteurs qui facilite l’échange d’expériences. Ce réseau constitue ainsi une ressource précieuse pour la conception de nouveaux projets. Les systèmes identifiés sont principalement des systèmes récents, avec peu d’années de recul. Il est donc essentiel de poursuivre l’observation de ces systèmes sur le long terme.

Lien vers les principaux livrables   -   Carte des vergers-maraîchers référencés