arbres (produits de l'arbre)

Réseau Mixte Technologique AgroforesterieS​

CARBOCAGE

Vers la neutralité carbone des territoires

Une démarche multi-sectorielle pour améliorer la séquestration du carbone des haies au travers d’un marché du carbone local

Le projet Carbocage, a pour objectif de valoriser le potentiel de stockage du carbone du bocage au travers d’un marché carbone local.

  • La première partie du projet s’est attachée à mesurer et évaluer le carbone stocké par des haies bien gérées en s’appuyant sur des références existantes et des prélèvements terrain. Il s’est agi de montrer qu’une haie entretenue de façon durable et régénérée permet un stockage additionnel de carbone dans le sol et la biomasse. Ce stockage, dépend de l’état initial des haies et des modalités prévues dans le cadre du plan de gestion durable. La quantification du carbone s’appuie sur le programme de gestion et un guide de gestion pour assurer les itinéraires techniques garantissant cette additionnalité.
  • Dans un deuxième temps, l’étude s’est attachée aux valeurs de la haie, ses valeurs marchandes par vente de bois (chauffage, bois d’½uvre…) et ses valeurs non marchandes, le stockage du carbone mais aussi ses co-bénéfices associés (biodiversité, eau, lutte contre l’érosion, paysages…). Des ateliers territoriaux impliquant collectivités, entreprises, agriculteurs ont permis de définir les conditions d’adhésion des acteurs, pour un tel marché et les modalités de mise en ½uvre pour le rendre attractif.

Le projet Carbocage doit aboutir à trouver un cadre méthodologique pour valoriser le carbone stocké par les haies. Une fois approuvée, cette méthodologie permettra de mettre en place un marché volontaire du carbone à partir de crédits issus de haies gérées durablement et de plantations.

Pour télécharger les livrables et les outils

Période : 2017 – 2020

Agrosyl

Le GO PEI (Groupe opérationnel partenariat européen pour l’innovation) AGROSYL est un projet visant à promouvoir les pratiques agricoles innovantes en lien avec la forêt et le bois. Il a été conduit en lien avec l’INRAE de Montpellier, l’Institut de l’élevage, l’IDF/CNPF et la Chambre d’agriculture de l’Ariège. Sur le terrain, le projet a été mené par les agriculteurs de l’association Bois Paysan, selon quatre thématiques sur le sylvo-pastoralisme, le mûrier blanc fourrager, l’expérimentation fruits et le paillage bois dans les stabulations.

Période : 2015 – 2020

Contact : nelson.guichet@ariege.chambagri.fr

CLIMAGROF

L’agroforesterie, une solution pour lutter contre le changement climatique en élevage ovin

L’objectif de ce projet est de démontrer les bénéfices économiques, environnementaux et territoriaux apportés en élevage ovin grâce au maintien de l’agroforesterie. Cela grâce à l’étude des pratiques existantes sur la zone Massif central, l’acquisition de références sur la production de biomasse agroforestière et la création d’itinéraires techniques de gestion durable et enfin des tests de valorisation de l’entretien des haies en bois litière pour les ovins.

Période : 2017 – 2019

Coordination : CIIRPO

Contact : Denis Gautier – Denis.gautier@idele.fr

Trans Agro Forest

Projet transfrontalier (INTERREG) entre le Nord de la France - Wallonie - Vlaanderen

Notre objectif : protéger les sols et l’eau en réintégrant l’arbre et la haie dans les terres agricoles en fusionnant la sagesse des pratiques anciennes et l’efficacité des techniques modernes.

Outils d’accompagnement des conseillers auprès des exploitants, guide d’entretien, lexique, guide technique, vidéos et témoignages autour de l’agroforesterie…

Période : 2017 – 2021

AGFORWARD

AGroFORestry that Will Advance Rural Development

Projet de recherche européen, qui réunit deux institutions internationales et plus de 23 universités et organismes de recherche et d’agriculture, de toute l’Europe. L’objectif de ce projet est de faire un état des lieux de l’agroforesterie en Europe, d’avancer sur les questions prioritaires de chaque grands types d’agroforesterie européenne et d’appuyer les politiques publiques pour développer l’agroforesterie en Europe.

Période : 2014 – 2017

MOBIDIF

MObiliser la BiodIversité pour atteindre la multiperformance des exploitations agricoles en Ile-de-France

Le projet MOBIDIF est un projet CASDAR qui vise à évaluer l’intérêt de la biodiversité cultivée et spontanée dans les exploitations agricoles franciliennes pour l’amélioration de leurs performances agronomiques, socio-économiques et environnementales.

Période : 2020 – 2022

Coordination : Agrof’île

POTA-GE

Evaluer les Potentialités de l'Agroforesterie dans le Grand-Est de la France

PotA-GE est un projet financé par l’ADEME sur la période 2017 – 2021 dans le cadre de l’appel GRAINE : Gérer, produire et valoriser les biomasses : Une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique

Dans un contexte européen où l’agroforesterie apparaît comme une voie de diversification des exploitations agricoles, l’objectif général du projet PotA-GE est d’évaluer les potentialités des plantations agroforestières à l’échelle de la région française Grand-Est sur la base d’indicateurs socioéconomiques et biophysiques. Le projet est composé de cinq lots en interactions : les lots 2 et 3 renseigneront respectivement les indicateurs biophysiques / environnementaux à l’échelle parcellaire (coordination UMR Silva) et les indicateurs socioéconomiques à l’échelle du système d’exploitation (coordination chambres d’agriculture de l’Aube et des Vosges) en se basant sur le réseau de plantations agroforestières du Grand-Est recensé dans le cadre du lot 1. Le lot 4 (coordination UMR LAE) intégrera les informations collectées par les lots 2 et 3 dans la plateforme de modélisation MAELIA pour évaluer par simulation des scénarios de déploiement de l’agroforesterie à l’échelle du territoire. Enfin, le lot 5 se chargera de synthétiser les résultats des lots 2, 3 et 4 et de diffuser les résultats auprès des acteurs des filières (agriculteurs, forestiers) et via la formation.

Communications autour du projet

Période : 2017 – 2021

Coordination : INRAE – UMR Silva

RESP’HAIES

RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES

Le projet CASDAR RESP’HAIES a démarré en janvier 2019 et porte spécifiquement sur la thématique des haies. Afin de favoriser l’intégration des haies dans les systèmes de production pour leur durabilité, RESP’HAIES vise à produire des outils et des connaissances pour équiper les professionnels qui agissent, conseillent et forment les agriculteurs et les futurs agriculteurs, ainsi que les gestionnaires territoriaux sur la thématique de la haie.

Période : 2019 – 2021

MOCA

Méthodes et Outils pour une Conception en Agroforesteries

Le projet CasDAR MOCA vise à développer avec et pour les agriculteurs, apprenants et conseillers, une démarche d’aide à la conception et à l’évaluation ex ante de systèmes agroforestiers pour s’assurer à terme de leur durabilité. Les outils développés faciliteront le suivi des projets sur le terrain par les opérateurs et les agriculteurs eux-mêmes.

Action 1 : Démarche de co-conception et définition des contraintes & opportunités du projet

Action 2 : Développement de l’outil ECOAF / DIAFnostic

Action 3 : Outils d’évaluation multicritère de SAF et référentiels

Action 4 : Intégration de la démarche et des outils, tests & déploiement

Action 5 : Coordination et vie du réseau

Période : 2020 – 2024

Coordination : Grab

Contact : François Warlop – francois.warlop@grab.fr