projet CASDAR

Réseau Mixte Technologique AgroforesterieS​

RACINE

Réseau Agroforesterie pour la Communication INterdépartementale et les Echanges

Le projet RACINE est un programme d’information et de développement des pratiques agroforestières en Nouvelle-Aquitaine.

Ses objectifs :

  • diffuser auprès des agriculteurs des différentes filières de productions, des informations et des témoignages sur l’agroforesterie, sous forme de documents, de visites, de vidéos et de journées techniques.
  • mettre en réseau les agriculteurs agroforestiers pour un partage d’expériences
  • échanger sur les perspectives d’évolutions techniques et économiques de l’agroforesterie, répondre aux problématiques des agriculteurs les plus récurrentes, par 2 rencontres /débats organisées en fin de projet
  • Améliorer la lisibilité sur les compétences des structures de conseil pouvant apporter un appui au développement de l’agroforesterie à l’échelle locale en premier lieu, mais aussi régional et national.

Quelques premiers livrables :

témoignage d’éleveurs palmipèdes // témoignage de vignerons agroforestiers // témoignage d’agroforestiers en grandes cultures

________

Période : 2020 – 2022

Vitiforest

Mise en place et évaluation de sites pilotes en agroforesterie viticole

Le projet se proposait d’évaluer la pertinence des systèmes agroforestiers dans trois contextes viticoles aux exigences de production diverses (Bordelais, Cahors, Côtes de Gascogne). Il reposait sur l’élaboration de protocoles d’expérimentation adaptés et sur le suivi de parcelles viticoles agroforestières nouvellement plantées et plus anciennes (ou à défaut, des parcelles bordées d’arbres). Les objectifs poursuivis étaient les suivants :

  • mettre au point des protocoles de mesure adaptés à l’échelle parcellaire permettant d’analyser les interactions entre un alignement d’arbres et une vigne à proximité.
  • acquérir, analyser et diffuser des données sur l’influence de l’arbre en contexte viticole et établir des mesures initiales sur parcelles agroforestières jeunes (comportement de la vigne, micro-climat de la parcelle, biodiversité fonctionnelle, performance technico-économique et commerciale du système agroforestier) pour des suivis à long terme.
  • établir un réseau de parcelles pilotes qui serviront de sites de démonstration
  • constituer un réseau de partenaires pour le partage de connaissances et de compétences en matière de pratiques agroforestières en viticulture (techniques agroforestières, écologie du paysage, agronomie, valorisation de la démarche et des produits).

Brochure éditée en fin de projet

Article de synthèse sur les résultats du projet

Période : 2015 – 2017

Coordination : IFV

ARBELE

l'ARBre dans les exploitations d'ELEvage herbivore

Ce programme, réunissant des partenaires de la recherche et du développement dans le domaine de l’élevage, de la forêt et de l’agroforesterie avait pour objectif d’étudier et évaluer dans le contexte actuel la pertinence des différentes pratiques agroforestières. Les actions visaient à cerner les atouts et limites de l’agroforesterie (intérêt fourrager, bien-être animal, bois litière, bois-énergie, impacts environnementaux, etc.), et d’autre part de capitaliser des références technico-économiques (évaluation des coûts, temps et matériel des chantiers, itinéraires d’exploitation etc.). Consultez la base documentaire pour voir les résultats du projet

Période : 2014 – 2018

Coordination : IDELE

MYCOAGRA

Intérêt de la MYCOrhization dans les pratiques AGRicoles et d’Agroforesterie

Le projet MycoAgra est un projet CASDAR qui a pour objectif de promouvoir l’intérêt des symbioses mycorhiziennes dans les pratiques agricoles. Porté par la Chambre d’agriculture de la Dordogne,  il met en œuvre un partenariat entre la recherche fondamentale (INRAE de Dijon, MNHN, UniLasalle), des agriculteurs innovants (réseau BASE), des spécialistes de l’expérimentation (CTIFL, Station de la Noix de Creysse)  et  l’enseignement agricole (3 lycées agricoles impliqués).

Période : 2017 – 2020

MOBIDIF

MObiliser la BiodIversité pour atteindre la multiperformance des exploitations agricoles en Ile-de-France

Le projet MOBIDIF est un projet CASDAR qui vise à évaluer l’intérêt de la biodiversité cultivée et spontanée dans les exploitations agricoles franciliennes pour l’amélioration de leurs performances agronomiques, socio-économiques et environnementales.

Période : 2020 – 2022

Coordination : Agrof’île

RESP’HAIES

RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES

Le projet CASDAR RESP’HAIESa démarré en janvier 2019 et porte spécifiquement sur la thématique des haies. Afin de favoriser l’intégration des haies dans les systèmes de production pour leur durabilité, RESP’HAIES vise à produire des outils et des connaissances pour équiper les professionnels qui agissent, conseillent et forment les agriculteurs et les futurs agriculteurs, ainsi que les gestionnaires territoriaux sur la thématique de la haie.

Période : 2019 – 2021

SMART

Systèmes Maraîchers en Agroforesterie : création de Références Techniques & économiques

De 2014 à 2017, le projet SMART a développé des connaissances sur les associations agroforestières entre arbres fruitiers et cultures légumières, en s’appuyant sur un réseau de parcelles en France. Ce projet a associé 16 partenaires de la recherche, du développement et de la formation et a reçu le soutien du Compte d’Affectation Spécial Développement Agricole et Rural (CASDAR) géré par le Ministère chargé de l’agriculture.

Un des acquis de ce projet est la création d’un réseau de producteurs qui facilite l’échange d’expériences. Ce réseau constitue ainsi une ressource précieuse pour la conception de nouveaux projets. Les systèmes identifiés sont principalement des systèmes récents, avec peu d’années de recul. Il est donc essentiel de poursuivre l’observation de ces systèmes sur le long terme.

Carte des vergers-maraîchers référencés

Période : 2014 – 2017

Coordination : AFAF Grab

BOUQUET

Evaluation des bouquets de services rendus par les parcours volailles

L’accès à un parcours extérieur est incontournable pour les élevages de volailles Label Rouge, Biologiques ou plus largement plein air. Au-delà de cette obligation réglementaire, le parcours doit être considéré comme partie intégrante du système de production avicole. L’aménagement de cet espace permet de répondre à de nombreux besoins. Si le bien-être des animaux est souvent mis en avant, le parcours peut apporter bien plus : aspects environnementaux, réponses aux attentes sociétales, bénéfices économiques, bien être de l’éleveur,etc. Ce projet CASDAR visait à rendre compte des services pouvant être rendus par un parcours de volailles. Il est issu d’une étroite collaboration entre les différents acteurs du monde avicole : éleveurs, techniciens, conseillers et chercheurs. Son objectif était notamment de proposer aux éleveurs et techniciens une méthode d’évaluation pratique et simplifiée des bénéfices apportés par les parcours.

Pour voir les résultats du projet BOUQUET : diaporamas et/ou podcasts // vidéos de restitution

La méthode d’évaluation BOUQUET en bref

Période : 2017 – 2020

Coordination : ITAVI

MOCA

Méthodes et Outils pour une Conception en Agroforesteries

Le projet CasDAR MOCA vise à développer avec et pour les agriculteurs, apprenants et conseillers, une démarche d’aide à la conception et à l’évaluation ex ante de systèmes agroforestiers pour s’assurer à terme de leur durabilité. Les outils développés faciliteront le suivi des projets sur le terrain par les opérateurs et les agriculteurs eux-mêmes.

Action 1 : Démarche de co-conception et définition des contraintes & opportunités du projet

Action 2 : Développement de l’outil ECOAF / DIAFnostic

Action 3 : Outils d’évaluation multicritère de SAF et référentiels

Action 4 : Intégration de la démarche et des outils, tests & déploiement

Action 5 : Coordination et vie du réseau

Période : 2020 – 2024

Coordination : Grab

Contact : François Warlop – francois.warlop@grab.fr