élevage

Réseau Mixte Technologique AgroforesterieS​

Agrosyl

Le GO PEI (Groupe opérationnel partenariat européen pour l’innovation) AGROSYL est un projet visant à promouvoir les pratiques agricoles innovantes en lien avec la forêt et le bois. Il a été conduit en lien avec l’INRAE de Montpellier, l’Institut de l’élevage, l’IDF/CNPF et la Chambre d’agriculture de l’Ariège. Sur le terrain, le projet a été mené par les agriculteurs de l’association Bois Paysan, selon quatre thématiques sur le sylvo-pastoralisme, le mûrier blanc fourrager, l’expérimentation fruits et le paillage bois dans les stabulations.

Période : 2015 – 2020

Contact : nelson.guichet@ariege.chambagri.fr

Agromix

Agroforestry and Mixed farming systems

Le projet AGROMIX, financé par l’UE (H2020 – Climate-smart and resilient farming), vise à mener une recherche participative pour favoriser la transition vers une utilisation résiliente et efficace des sols en Europe. Il se concentrera sur des solutions agroécologiques pratiques pour la gestion des exploitations et des terres, et sur les chaînes de valeur connexes.

Le projet réunit des partenaires d’Italie, Royaume-Uni, Belgique, France, de Hongrie, Estonie, Suisse, Allemagne, Serbie, Portugal, Espagne, Pays-Bas, Irlande, et Pologne.

Période : 2020 – 2024

Contact : Julia Stew – aa2276@coventry.ac.uk pour le projet global ou Christian Dupraz – christian.dupraz@inrae.fr pour les actions en France

CLIMAGROF

L’agroforesterie, une solution pour lutter contre le changement climatique en élevage ovin

L’objectif de ce projet est de démontrer les bénéfices économiques, environnementaux et territoriaux apportés en élevage ovin grâce au maintien de l’agroforesterie. Cela grâce à l’étude des pratiques existantes sur la zone Massif central, l’acquisition de références sur la production de biomasse agroforestière et la création d’itinéraires techniques de gestion durable et enfin des tests de valorisation de l’entretien des haies en bois litière pour les ovins.

Période : 2017 – 2019

Coordination : CIIRPO

Contact : Denis Gautier – Denis.gautier@idele.fr

Trans Agro Forest

Projet transfrontalier (INTERREG) entre le Nord de la France - Wallonie - Vlaanderen

Notre objectif : protéger les sols et l’eau en réintégrant l’arbre et la haie dans les terres agricoles en fusionnant la sagesse des pratiques anciennes et l’efficacité des techniques modernes.

Outils d’accompagnement des conseillers auprès des exploitants, guide d’entretien, lexique, guide technique, vidéos et témoignages autour de l’agroforesterie…

Période : 2017 – 2021

AgroforesTruie

Agroforesterie en élevage porcin sous signe de qualité

AgroforesTruie vise à étudier la pertinence et la rentabilité de l’agroforesterie en système porcin avec parcours et à proposer des aménagements innovants autour des essences traditionnelles (chênes ou châtaigniers) mais aussi d’autres essences ligneuses fourragères rarement utilisées. L’introduction rationnelle des arbres multiservices (fourrage, brise vent, protection microclimatique) nécessite de revoir certains itinéraires techniques (plantation et protection des arbres, couverts fourragers herbacées associés, gestion des lots de pâturage). Deux types de producteurs sont visés : les éleveurs en systèmes traditionnels intégrés dans une démarche de groupement labellisée et les projets individuels d’éleveurs souhaitant aménager leurs parcours porcins (production biologique et label rouge fermier).
AgroforesTruie permettra la création de contenus pédagogiques et d’outils pour former les éleveurs et techniciens de demain autour des techniques d’aménagement agroforestier. Il devra permettre la création d’outils d’aide à la décision (tableau des essences et de leur valeur fourragère pour aider à la conception des projets, aide au choix des aménagements en termes de densité, disposition…) ou l’adapter des outils existants ou en cours de création (outils sur l’évaluation du bien-être porcin ou de calcul de ration).

Période : 2021 – 2023

Coordination : AGROOF – SCOP

Contact : Fabien Liagre – liagre@agroof.net

PARASOL

Agroforesterie en système d’élevage ovin : étude de son potentiel dans le cadre de l’adaptation au changement climatique

Le projet PARASOL vise à étudier et mieux comprendre les interactions complexes arbre/élevage/pâturage pour imaginer des nouveaux systèmes productifs et adaptés aux nouvelles perspectives bioclimatiques. Ce projet bénéficie d’un réseau de parcelles expérimentales âgées permettant un recul de près de 25 ans sur ces pratiques (réseau IRSTEA et INRA, 1988/89 – 60 parcelles situées dans 3 régions climatiques : le Pas de Calais, l’Auvergne et le Languedoc-Roussillon).

Ses objectifs:

  • Comprendre comment les arbres sont intégrés aux systèmes d’élevage ovin et en ressortir les intérêts et contraintes.
  • Étudier l’influence des arbres adultes sur la productivité herbacée (dynamique de croissance par fauche / état physiologique).
  • Évaluer quantitativement et qualitativement le potentiel fourrager des arbres.
  • Étude du comportement animal en conditions agroforestières, selon différentes périodes de l’année et sous différents climats.
  • Quel impact global de l’agroforesterie (carbone, réduction des GES) en prenant en compte les conséquences microclimatiques sur le système de production et sur l’autonomie fourragère et énergétique.

Lien vers le rapport final : Béral C. et al., 2018. « Agroforesterie en système d’élevage ovin : étude de son potentiel dans le cadre de l’adaptation au changement climatique ». 158p.

Période : 2016 – 2018

Coordination : AGROOF – SCOP

Contact : beral@agroof.net

RACINE

Réseau Agroforesterie pour la Communication INterdépartementale et les Echanges

Le projet RACINE est un programme d’information et de développement des pratiques agroforestières en Nouvelle-Aquitaine.

Ses objectifs :

  • diffuser auprès des agriculteurs des différentes filières de productions, des informations et des témoignages sur l’agroforesterie, sous forme de documents, de visites, de vidéos et de journées techniques.
  • mettre en réseau les agriculteurs agroforestiers pour un partage d’expériences
  • échanger sur les perspectives d’évolutions techniques et économiques de l’agroforesterie, répondre aux problématiques des agriculteurs les plus récurrentes, par 2 rencontres /débats organisées en fin de projet
  • Améliorer la lisibilité sur les compétences des structures de conseil pouvant apporter un appui au développement de l’agroforesterie à l’échelle locale en premier lieu, mais aussi régional et national.

Quelques premiers livrables :

témoignage d’éleveurs palmipèdes // témoignage de vignerons agroforestiers // témoignage d’agroforestiers en grandes cultures

________

Période : 2020 – 2022

ARBELE

l'ARBre dans les exploitations d'ELEvage herbivore

Ce programme, réunissant des partenaires de la recherche et du développement dans le domaine de l’élevage, de la forêt et de l’agroforesterie avait pour objectif d’étudier et évaluer dans le contexte actuel la pertinence des différentes pratiques agroforestières. Les actions visaient à cerner les atouts et limites de l’agroforesterie (intérêt fourrager, bien-être animal, bois litière, bois-énergie, impacts environnementaux, etc.), et d’autre part de capitaliser des références technico-économiques (évaluation des coûts, temps et matériel des chantiers, itinéraires d’exploitation etc.). Consultez la base documentaire pour voir les résultats du projet

Période : 2014 – 2018

Coordination : IDELE

AGFORWARD

AGroFORestry that Will Advance Rural Development

Projet de recherche européen, qui réunit deux institutions internationales et plus de 23 universités et organismes de recherche et d’agriculture, de toute l’Europe. L’objectif de ce projet est de faire un état des lieux de l’agroforesterie en Europe, d’avancer sur les questions prioritaires de chaque grands types d’agroforesterie européenne et d’appuyer les politiques publiques pour développer l’agroforesterie en Europe.

Période : 2014 – 2017

MOBIDIF

MObiliser la BiodIversité pour atteindre la multiperformance des exploitations agricoles en Ile-de-France

Le projet MOBIDIF est un projet CASDAR qui vise à évaluer l’intérêt de la biodiversité cultivée et spontanée dans les exploitations agricoles franciliennes pour l’amélioration de leurs performances agronomiques, socio-économiques et environnementales.

Période : 2020 – 2022

Coordination : Agrof’île