ouest

Réseau Mixte Technologique AgroforesterieS​

CARBOCAGE

Vers la neutralité carbone des territoires

Une démarche multi-sectorielle pour améliorer la séquestration du carbone des haies au travers d’un marché du carbone local

Le projet Carbocage, a pour objectif de valoriser le potentiel de stockage du carbone du bocage au travers d’un marché carbone local.

  • La première partie du projet s’est attachée à mesurer et évaluer le carbone stocké par des haies bien gérées en s’appuyant sur des références existantes et des prélèvements terrain. Il s’est agi de montrer qu’une haie entretenue de façon durable et régénérée permet un stockage additionnel de carbone dans le sol et la biomasse. Ce stockage, dépend de l’état initial des haies et des modalités prévues dans le cadre du plan de gestion durable. La quantification du carbone s’appuie sur le programme de gestion et un guide de gestion pour assurer les itinéraires techniques garantissant cette additionnalité.
  • Dans un deuxième temps, l’étude s’est attachée aux valeurs de la haie, ses valeurs marchandes par vente de bois (chauffage, bois d’½uvre…) et ses valeurs non marchandes, le stockage du carbone mais aussi ses co-bénéfices associés (biodiversité, eau, lutte contre l’érosion, paysages…). Des ateliers territoriaux impliquant collectivités, entreprises, agriculteurs ont permis de définir les conditions d’adhésion des acteurs, pour un tel marché et les modalités de mise en ½uvre pour le rendre attractif.

Le projet Carbocage doit aboutir à trouver un cadre méthodologique pour valoriser le carbone stocké par les haies. Une fois approuvée, cette méthodologie permettra de mettre en place un marché volontaire du carbone à partir de crédits issus de haies gérées durablement et de plantations.

Pour télécharger les livrables et les outils

Période : 2017 – 2020

RACINE

Réseau Agroforesterie pour la Communication INterdépartementale et les Echanges

Le projet RACINE est un programme d’information et de développement des pratiques agroforestières en Nouvelle-Aquitaine.

Ses objectifs :

  • diffuser auprès des agriculteurs des différentes filières de productions, des informations et des témoignages sur l’agroforesterie, sous forme de documents, de visites, de vidéos et de journées techniques.
  • mettre en réseau les agriculteurs agroforestiers pour un partage d’expériences
  • échanger sur les perspectives d’évolutions techniques et économiques de l’agroforesterie, répondre aux problématiques des agriculteurs les plus récurrentes, par 2 rencontres /débats organisées en fin de projet
  • Améliorer la lisibilité sur les compétences des structures de conseil pouvant apporter un appui au développement de l’agroforesterie à l’échelle locale en premier lieu, mais aussi régional et national.

Quelques premiers livrables :

témoignage d’éleveurs palmipèdes // témoignage de vignerons agroforestiers // témoignage d’agroforestiers en grandes cultures

________

Période : 2020 – 2022

Vitiforest

Mise en place et évaluation de sites pilotes en agroforesterie viticole

Le projet se proposait d’évaluer la pertinence des systèmes agroforestiers dans trois contextes viticoles aux exigences de production diverses (Bordelais, Cahors, Côtes de Gascogne). Il reposait sur l’élaboration de protocoles d’expérimentation adaptés et sur le suivi de parcelles viticoles agroforestières nouvellement plantées et plus anciennes (ou à défaut, des parcelles bordées d’arbres). Les objectifs poursuivis étaient les suivants :

  • mettre au point des protocoles de mesure adaptés à l’échelle parcellaire permettant d’analyser les interactions entre un alignement d’arbres et une vigne à proximité.
  • acquérir, analyser et diffuser des données sur l’influence de l’arbre en contexte viticole et établir des mesures initiales sur parcelles agroforestières jeunes (comportement de la vigne, micro-climat de la parcelle, biodiversité fonctionnelle, performance technico-économique et commerciale du système agroforestier) pour des suivis à long terme.
  • établir un réseau de parcelles pilotes qui serviront de sites de démonstration
  • constituer un réseau de partenaires pour le partage de connaissances et de compétences en matière de pratiques agroforestières en viticulture (techniques agroforestières, écologie du paysage, agronomie, valorisation de la démarche et des produits).

Brochure éditée en fin de projet

Article de synthèse sur les résultats du projet

Période : 2015 – 2017

Coordination : IFV