projet territorial

Réseau Mixte Technologique AgroforesterieS​

BAG’AGES

Bassin Adour-Garonne : Quelles performances des pratiques Agroécologiques ?

BAG’AGES  a pour objectif d’évaluer les performances de systèmes de culture et de systèmes de production conduits en agriculture de conservation (incluant un non-travail du sol et favorisant la couverture des sols par des rotations de culture et l’utilisation de couverts végétaux), et, pour quelques situations, en agroforesterie. L’objectif finalisé est de savoir si les pratiques agronomiques mobilisées dans ces systèmes de culture peuvent permettre de mieux valoriser l’eau (pluviale ou d’irrigation) par une meilleure infiltration et rétention dans les sols (et ainsi une plus grande valorisation par les cultures en place) tout en limitant les fuites de polluants potentiels que sont le nitrate et les pesticides.

Résultats :

Période : 2016 – 2021

Coordination : INRAE – UMR AGIR

Contact : Julie Constantin et Lionel Aletto – julie.constantin@inrae.fr et lionel.alletto@inrae.fr

MARFOREST

Le projet MARFOREST avait pour objectif d’étudier la faisabilité d’introduire des cultures maraîchères dans de jeunes vergers d’abricotier ou d’amandier. Sur 2 parcelles expérimentales dans les Pyrénées-Orientales, les performances agronomiques et économiques (rendement, temps de travail, IFT, vigueur des arbres, suivi d’auxiliaires et de ravageurs) ont été suivies pendant 3 ans.

Voir les résultats des 3 années d’expérimentation en pdf

Voir les vidéos de restitution du projet

Période : 2018 – 2020

AFRAME

Mise en place d’un site expérimental de démonstration et de recherche à Ramecourt

Le projet AFRAME est un projet financé par l’agence de l’eau Artois Picardie, l’ADEME, la fondation de France et le conseil régional des Hauts-de-France. Il a pour objectif de mettre en place un site expérimental en agroforesterie intra-parcellaire dans le territoire du Nord-Pas-de-Calais pour étudier les performances agronomiques, économiques et environnementales de l’agroforesterie intra-parcellaire. C’est le premier site expérimental en agroforesterie au Nord de la France, équipé pour suivre dans le long terme le bilan en eau et en azote de l’agroforesterie intra-parcellaire en grandes cultures. Ce projet œuvre aussi à créer une dynamique autour de l’agroforesterie pour favoriser le partage d’expériences entre des agriculteurs agroforestiers aguerris ou en démarrage ou en devenir et des agriculteurs sceptiques.

Période : 2018 – 2022

Coordination : Junia – ISA Lille

MOBIDIF

MObiliser la BiodIversité pour atteindre la multiperformance des exploitations agricoles en Ile-de-France

Le projet MOBIDIF est un projet CASDAR qui vise à évaluer l’intérêt de la biodiversité cultivée et spontanée dans les exploitations agricoles franciliennes pour l’amélioration de leurs performances agronomiques, socio-économiques et environnementales.

Période : 2020 – 2022

Coordination : Agrof’île

POTA-GE

Evaluer les Potentialités de l'Agroforesterie dans le Grand-Est de la France

PotA-GE est un projet financé par l’ADEME sur la période 2017 – 2021 dans le cadre de l’appel GRAINE : Gérer, produire et valoriser les biomasses : Une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique

Dans un contexte européen où l’agroforesterie apparaît comme une voie de diversification des exploitations agricoles, l’objectif général du projet PotA-GE est d’évaluer les potentialités des plantations agroforestières à l’échelle de la région française Grand-Est sur la base d’indicateurs socioéconomiques et biophysiques. Le projet est composé de cinq lots en interactions : les lots 2 et 3 renseigneront respectivement les indicateurs biophysiques / environnementaux à l’échelle parcellaire (coordination UMR Silva) et les indicateurs socioéconomiques à l’échelle du système d’exploitation (coordination chambres d’agriculture de l’Aube et des Vosges) en se basant sur le réseau de plantations agroforestières du Grand-Est recensé dans le cadre du lot 1. Le lot 4 (coordination UMR LAE) intégrera les informations collectées par les lots 2 et 3 dans la plateforme de modélisation MAELIA pour évaluer par simulation des scénarios de déploiement de l’agroforesterie à l’échelle du territoire. Enfin, le lot 5 se chargera de synthétiser les résultats des lots 2, 3 et 4 et de diffuser les résultats auprès des acteurs des filières (agriculteurs, forestiers) et via la formation.

Communications autour du projet

Période : 2017 – 2021

Coordination : INRAE – UMR Silva

REUNIR-AF

Réseau national des conseillers et opérateurs agroforestiers

Le Réseau National pour l’Agroforesterie (REUNIR-AF) vise à améliorer la prise en compte des différentes formes d’agroforesterie dans les  politiques agricoles et d’aménagement, et d’accompagner le déploiement et l’appropriation  de  ces  politiques  par  les  agriculteurs  ainsi  que  par  les  opérateurs  et  conseillers  de  terrain. REUNIR-AF vise aussi à assurer l’animation régionale et nationale du Concours des pratiques d’agroforesterie.

Période : 2018 – 2021