services écosystémiques

Réseau Mixte Technologique AgroforesterieS​

CARBOCAGE

Vers la neutralité carbone des territoires

Une démarche multi-sectorielle pour améliorer la séquestration du carbone des haies au travers d’un marché du carbone local

Le projet Carbocage, a pour objectif de valoriser le potentiel de stockage du carbone du bocage au travers d’un marché carbone local.

  • La première partie du projet s’est attachée à mesurer et évaluer le carbone stocké par des haies bien gérées en s’appuyant sur des références existantes et des prélèvements terrain. Il s’est agi de montrer qu’une haie entretenue de façon durable et régénérée permet un stockage additionnel de carbone dans le sol et la biomasse. Ce stockage, dépend de l’état initial des haies et des modalités prévues dans le cadre du plan de gestion durable. La quantification du carbone s’appuie sur le programme de gestion et un guide de gestion pour assurer les itinéraires techniques garantissant cette additionnalité.
  • Dans un deuxième temps, l’étude s’est attachée aux valeurs de la haie, ses valeurs marchandes par vente de bois (chauffage, bois d’½uvre…) et ses valeurs non marchandes, le stockage du carbone mais aussi ses co-bénéfices associés (biodiversité, eau, lutte contre l’érosion, paysages…). Des ateliers territoriaux impliquant collectivités, entreprises, agriculteurs ont permis de définir les conditions d’adhésion des acteurs, pour un tel marché et les modalités de mise en ½uvre pour le rendre attractif.

Le projet Carbocage doit aboutir à trouver un cadre méthodologique pour valoriser le carbone stocké par les haies. Une fois approuvée, cette méthodologie permettra de mettre en place un marché volontaire du carbone à partir de crédits issus de haies gérées durablement et de plantations.

Pour télécharger les livrables et les outils

Période : 2017 – 2020

EPIG’HAIES

Projet d'émergence sur l'effet des haies sur les arthropodes épigés des vignobles

Le projet EPIG’HAIES vise à l’émergence d’un projet de recherche participative sur l’effet des haies sur les arthropodes épigés des vignobles méditerranéens.

Plusieurs objectifs sont poursuivis :
I/ Partager des expériences et/ou connaissances empiriques et scientifiques sur les intérêts des arthropodes épigées des systèmes viticoles, les méthodes de suivi existantes, et des impacts potentiels des haies sur ces communautés, entre les différents acteurs du projet.
II/ Mettre en place un réseau d’expérimentations : Il s’agit ici d’identifier des sites pilotes présentant des parcelles viticoles avec des haies dont la nature, les modes de gestion ou encore l’âge pourraient varier. Cela permettra de formaliser un réseau de parcelles expérimentales et de l’étendre via l’implantation de nouveaux sites co-conçus entre viticulteurs, chercheurs et techniciens/conseillers.
III/ Concevoir et évaluer des protocoles de suivis : Sur la base d’expérimentations sur un nombre de sites restreints, le projet vise à développer et tester des protocoles de suivis qui puissent être comparés sur les niveaux d’informations recueillies.

Période : 2020 – 2021

Coordination : AGROOF – SCOP

Contact : Ambroise Martin-Chave – martin-chave@agroof.net

ARBRATATOUILLE

Projet de recherche participative en agroforesterie maraichère

ARBRATATOUILLE est un projet de recherche sur l’agroforesterie maraichère, reposant sur une collaboration active entre agriculteurs et chercheurs. Il a débuté en 2014 et vise à améliorer nos connaissances sur les interactions entre arbres et production maraichères afin de proposer des pistes de réflexion pour la conception et la gestion de systèmes agroforestiers maraichers.

Période : 2014 – 2021

Coordination : AGROOF – SCOP

Contact : Camille Béral – beral@agroof.net

RESP’HAIES

RESilience et PERformances des exploitations agricoles liées aux HAIES

Le projet CASDAR RESP’HAIES a démarré en janvier 2019 et porte spécifiquement sur la thématique des haies. Afin de favoriser l’intégration des haies dans les systèmes de production pour leur durabilité, RESP’HAIES vise à produire des outils et des connaissances pour équiper les professionnels qui agissent, conseillent et forment les agriculteurs et les futurs agriculteurs, ainsi que les gestionnaires territoriaux sur la thématique de la haie.

Période : 2019 – 2021

BOUQUET

Evaluation des bouquets de services rendus par les parcours volailles

L’accès à un parcours extérieur est incontournable pour les élevages de volailles Label Rouge, Biologiques ou plus largement plein air. Au-delà de cette obligation réglementaire, le parcours doit être considéré comme partie intégrante du système de production avicole. L’aménagement de cet espace permet de répondre à de nombreux besoins. Si le bien-être des animaux est souvent mis en avant, le parcours peut apporter bien plus : aspects environnementaux, réponses aux attentes sociétales, bénéfices économiques, bien être de l’éleveur,etc. Ce projet CASDAR visait à rendre compte des services pouvant être rendus par un parcours de volailles. Il est issu d’une étroite collaboration entre les différents acteurs du monde avicole : éleveurs, techniciens, conseillers et chercheurs. Son objectif était notamment de proposer aux éleveurs et techniciens une méthode d’évaluation pratique et simplifiée des bénéfices apportés par les parcours.

Pour voir les résultats du projet BOUQUET : diaporamas et/ou podcasts // vidéos de restitution

La méthode d’évaluation BOUQUET en bref

Période : 2017 – 2020

Coordination : ITAVI